Non classé

Edito du Maire Décembre 2017

Tous les hommes depuis la nuit des temps ont regardé le ciel. Ils y ont vu la fureur et la beauté de l’univers, ils y ont vu des dieux terrifiants, ils y ont vu les ténèbres et la lumière.

Il en a été ainsi de nos ancêtres les gaulois qui « paraît-il » craignaient que le ciel leur tombe sur la tête ?

Puis il y a 2000 ans, nous est venu Noël, celui de la nativité, celui d’une nouvelle espérance et peut-être d’une vie éternelle.

Aujourd’hui, de par le monde, sous toutes les latitudes, croyants et ceux qui ne le sont pas, célèbrent à leur manière cette fête religieuse ou du soleil renaissant.

Ici en Provence, à Sainte-Anastasie, nous vivons cette chaleur cultuelle et culturelle profonde. Nous la vivons toujours avec amour, tolérance et compassion sans jamais nous éloigner d’une incontournable émotion nostalgique. Noël ici est souvent vécue comme une fête familiale marquée d’une secrète spiritualité. Le Noël provençal est sobre, il est humble, il est du domaine de la nuit qui précède la naissance et l’espoir du temps nouveau.

Cette nuit de l’année cosmique précède de quelques jours le début officiel de l’année calendaire, celle du 1er janvier. Elle confond ainsi dans ces festivités le profane et le sacré. Elle est celle qui illumine les yeux des enfants et fait briller ceux des générations qui passent.

C’est donc en une seule fois qu’avec mes collègues du conseil municipal et le personnel communal j’adresse à chacun de vous, à vos familles et à vos proches, mes vœux très cordiaux de santé, de réussite et de bonheur.

Pour notre village comme pour notre pays, j’espère avec vous et selon la formule « mille ans de paix de par le monde ».

Joyeux Noël et bonne année.

Jean-Pierre MORIN

Maire de Sainte-Anastasie-Sur-Issole

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer