Découvrir

Le Patrimoine du Village

A mi-chemin entre le littoral et le Haut-Var, le village de plus de 2000 habitants, assure aux amateurs de nature le calme de ses collines et la fraîcheur de la rivière.
Accroché au piton des Aires, cernés par la barre de St-Quinis (553m), les collines de Thèmes et en contrebas l’Issole, Sainte-Anastasie a toutes les caractéristiques d’un village provençal.
A l’origine le village fut sans doute bâti au sommet de la colline pour renaître à partir du XVIIe siècle dans la partie basse en bordure de voies de communication (rue de Provence, rue Alphonse Daudet).
Le village actuel a été construit en grande partie sous le Second Empire et la population se répartit à la fois dans le village ancien et pour une grande partie dans des villas construites dans les « écarts ».
La traversée du village par la rue Notre-Dame permet au promeneur de sillonner les ruelles étroites bordées de maisons typiques aux imposantes génoises témoins d’un passé prospère reposant sur l’élevage de moutons, la culture de la vigne, des haricots et des oliviers.
Cette promenade lui fera découvrir des maisons hautes aux fenêtres étroites, serrées les unes contre les autres, comme pour se protéger du mistral et es chauds rayons du soleil. Les ruelles transverses emmèneront le promeneur sur la place St-Just protégée par le clocher de l’église dédiée au saint patron « St-Just » où la vieille horloge égrène le temps qui passe.
Encore quelques marches à gravir et voici les « Aires » où l’on battait les céréales. Aujourd’hui la culture de la vigne reste prépondérante tant dans les terres d’alluvions que dans celles plus arides des coteaux.
Tout au long de sa promenade le chaland aura rencontré quelques fontaines, un ancien lavoir où les « bugadières » venaient laver leur linge.
Le village, c’est également l’Issole, charmante rivière qui serpente le long du Prè de la Font et du Pré de Naple pour continuer sa course vers Besse. Plusieurs ponts enjambent la rivière : le Pont Vieux, bel appareil en dos d’âne ; le Pont Neuf constitué d’une imposante voûte de pierre ; de passerelles ; des gués.
Place de la Gare où il peut prendre le train touristique « Carnoules-Brignoles ».
Le promeneur se reposera sous l’ombrage des platanes, ou, selon la saison, assistera à une partie de pétanque.
Pour les amateurs de randonnées pédestres le village offre un choix très varié d’itinéraires. Le GR9 serpente dans les collines d’où l’on peut admirer le paysage méditerranéen avec les vignes, les champs d’oliviers, les taillis de chênes-verts et au loin les montagnes et la mer.
Pour ceux privilégiant les sensations fortes, ils pourront s’exercer au vol libre du haut de la barre de St-Quinis.
Des restaurants et des commerces desservent les habitants du village et les touristes. Deux gites ruraux ainsi qu’un camping 3 étoiles peuvent accueillir les visiteurs qui recherchent un environnemental de qualité.
Avant de quitter le village, une visite de l’arboretum offre aux regards la diversité de la végétation méditerranéenne.
Close
Close

Ce site utilise des Cookies pour rendre votre navigation plus personnalisée mais vous pouvez vous y opposer Plus d'infos

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer