Rythmes Scolaires

Scolarité

Rythmes Scolaires

Troisième réforme en dix ans, le passage à la semaine scolaire de quatre jours et demie imposé aux communes et accompagné d’incitations financières n’a pas su convaincre 80 % des maires, ce chiffre étant plus élevé en milieu rural. Selon les chiffres publiés par l’Association des Maires de France, une majorité des Maires souhaite revenir à la semaine de 4 jours dès la rentrée de septembre 2018.

Cette enquête a porté sur 21 700 communes.

Pour l’AMF le retour à la semaine de quatre jours répond donc à une forte attente. Dans la majorité des cas, ces communes continueraient à organiser un accueil du matin et du soir.

Notons que la suppression des contrats aidés constitue une nouvelle et importante charge financière pour les communes donc pour les contribuables ou les parents qui, dans le contexte difficile actuel, ne semble pas être la meilleure des solutions.

Pour conclure, nous ne pouvons que vous citer la déclaration de novembre 2017 de Monsieur Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation Nationale :

« selon les études auxquelles j’ai eu accès, la conclusion est claire, il n’y a tout simplement aucun effet sur les performances scolaires des élèves selon que l’on soit en rythme de quatre jours ou en celui de quatre jours et demie. »

Cherchez l’erreur !

 

Eliette BERTHET,

Chargée des Affaires scolaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer