Vie Pratique

CAMBRIOLAGES, ayez les bons réflexes.

CAMBRIOLAGES, ayez les bons réflexes.

Face à ce phénomène qui touche l’ensemble du territoire national, certains gestes ou habitudes à prendre peuvent avoir une importance capitale pour empêcher certains faits ou aider à la résolution d’autres.

Il faut tout d’abord se persuader qu’avoir un œil bienveillant sur la maison de son voisin absent ou un regard sur un véhicule qui passe devant chez soi n’est pas forcément signe de curiosité mal placée…

Si vous constatez un fait inhabituel, un véhicule que vous n’avez jamais vu ou qui circule au ralenti, des individus circulant à pied et qui ne sont manifestement pas « du coin », il convient de le signaler immédiatement aux forces de l’ordre qui sauront traiter l’information. Relevez le maximum d’éléments pouvant permettre aux enquêteurs de travailler (immatriculation d’un véhicule ou description d’un individu). Il est essentiel de signaler tout fait que vous estimeriez suspect le plus rapidement possible.

Sachez que vous avez parfaitement le droit de filmer ou de prendre des photos avec votre téléphone sur la voie publique à partir du moment ou vous ne diffusez pas ces photos sur internet ou dans la presse. Ces images pourraient servir aux enquêteurs.

Si vous devez vous absenter pour plusieurs jours, prévenez la gendarmerie de votre absence. Ne laissez pas d’indice de votre absence. Une maison avec des volets fermés attire l’oeil des cambrioleurs. Installez des programmateurs de prises avec une lampe qui éclaire l’intérieur de votre habitation dès la nuit tombée. Faites relever votre courrier. Signalez votre absence à vos voisins.

Sans céder à la psychose du cambriolage, ces gestes élémentaires, en devenant une habitude citoyenne, permettront de limiter les risques.

N’hésitez pas à contacter la police municipale si vous souhaitez des informations plus précises.

GENDARMERIE NATIONALE : 17

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer