Infos PratiquesSlider

Campagne Feux de forêt

Chaque année, notre territoire est durement touché par des feux de forêt, ravageant ainsi plusieurs milliers d’hectares de forêt. Ce constat est difficilement acceptable lorsque que l’on sait que dans 90 % des cas, l’homme est à l’origine de ces sinistres. En outre, 80 % des départs de feu se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Par des gestes simples, il est possible de réduire considérablement ce risque de départ de feu : ne pas fumer à proximité ou en forêt, ne pas jeter ses mégots par la fenêtre et les jeter dans un cendrier, ne pas faire de barbecue près des forêts, ne pas faire de travaux source d’étincelles… Ces comportements de bon sens protègent à la fois notre environnement et notre patrimoine naturel.
Pour la 2ᵉ année consécutive, le ministère de la Transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, avec l’appui de l’ONF et de Météo-France, lancera début juin la campagne nationale de sensibilisation et de prévention du risque incendie de forêt. L’objectif : rappeler les bons gestes pour éviter les imprudences et donner les bons conseils pour se protéger en cas de feu.
L’ambition de cette campagne de prévention
du risque d’incendie de forêt est triple :
► réduire les départs de feux accidentels, enjeu fort lorsque l’on sait qu’un incendie
sur deux est le fruit d’une imprudence ;
► favoriser les mesures qui limitent la propagation du feu ;
► adopter les bons réflexes pour se protéger et se mettre à l’abri en cas de feu.32 départements sont particulièrement exposés au risque incendie, allant de la Nouvelle-Aquitaine à la Corse, en passant par l’Occitanie, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Ces territoires ont donc été choisis pour être au cœur de ce dispositif de prévention.Cette campagne s’inscrit également dans le plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) qui a identifié l’incendie comme un risque naturel susceptible de s’accroître dans le contexte de changement climatique. Rappelons que du fait du changement climatique, il est fortement probable que la saison des incendies de forêt s’allonge dans les années à venir et que les incendies soient plus rapides et plus intenses. Il est donc indispensable que chacun prenne sa part de responsabilité et s’approprie les bons gestes de prévention. Pour notre environnement, notre sécurité et notre avenir.

Cédric BOURILLET,
Directeur général de la prévention des risques
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Close
Close

Ce site utilise des Cookies pour rendre votre navigation plus personnalisée mais vous pouvez vous y opposer Plus d'infos

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer